les 9 raisons qui ont conduit au plébiscite d’Alassane Ouattara selon Hamed Bakayoko

0 10

Hamed Bakayoko


Ce mercredi, s’est tenu le premier conseil des ministres d’après élection en Côte d’Ivoire. Occasion pour le Premier ministre, Hamed Bakayoko, de réaffirmer la disponibilité de son gouvernement à continuer à servir le Président Ouattara, mais aussi de revenir sur les raisons qui, selon lui, ont milité en faveur de la réélection du chef de l’Etat ivoirien.

Après quelques semaines d’interruption due à la campagne électorale, le conclave gouvernemental des mercredis a repris, ce jour, au palais de la Présidence d’Abidjan. Comme fait marquant, il y a eu l’allocution du Premier ministre, Hamed Bakayoko qui a, dans un premier temps, tenu à rassurer le Président réélu de l’entière disponibilité de l’équipe gouvernementale à continuer de travailler à ses côtés : « La période de la compétition électorale est à présent terminée. Nous sommes à votre disposition pour traduire en actes concrets votre programme de gouvernement. Ce qui compte désormais, c’est l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Avec vous, nous voulons nous concentrer sur l’essentiel », a déclaré celui que les Ivoiriens appellent affectueusement Hambak.
Ensuite, Hamed Bakayoko est revenu sur les motifs qui, à ses yeux, ont amené les Ivoiriens à réaffirmer leur confiance à Alassane Ouattara.

La première raison qui, selon le Premier ministre, a poussé les Ivoiriens à voter pour Alassane Ouattara, c’est la restauration de la paix et de la sécurité. « Nous sommes fiers de vous, et vous pouvez être fier d’avoir répondu à notre l’appel et à celui du peuple de Côte d’Ivoire. C’est le peuple ivoirien qui vous a plébiscité parce qu’il vous est reconnaissant pour votre bilan. Oui, les Ivoiriens vous ont plébiscité parce que vous avez restauré la paix et la sécurité en Côte d’Ivoire, après la grave crise de 2010 qui avait provoqué plus de 3 000 morts », a avancé le Premier ministre, avant d’enchaîner avec la deuxième raison qui est : l’augmentation du taux de scolarisation des enfants. Il se justifie : « Les parents d’élèves de Côte d’Ivoire vous ont choisi parce que votre politique de l’école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 16 ans a permis d’atteindre un Taux Net de Scolarisation (TNS) de 92% en 2019-2020 contre 72% en 2011-2012 ».

Vient ensuite la revalorisation des revenus des paysans. « Les paysans ivoiriens ont massivement voté pour vous parce que votre action a permis la revalorisation constante de leurs revenus par la perception d’au moins 60% du prix international de leur matière première », a laissé entendre Hamed Bakayoko, avant de relever l’amélioration des revenus des agents de l’Etat, un autre motif de confiance des Ivoiriens au Président Ouattara. « Les fonctionnaires et agents de l’Etat vous ont choisi parce que vous avez amélioré leurs revenus en mettant fin aux disparités constatées, au blocage des salaires en vigueur depuis 1989 tout en procédant au paiement des engagements antérieurs non respectés avant 2010 », a poursuivi le Premier ministre.

Pour Hamed Bakayoko, la création de milliers d’emplois pour les jeunes a garanti au chef de l’Etat les voix de la jeunesse ivoirienne. « Les jeunes de Côte d’Ivoire vous ont plébiscité pour les 850 000 emplois créés dans le secteur formel, des millions d’autres dans le secteur informel depuis 2011 », a noté l’homme politique.
La sixième raison sur la liste établie par le numéro 2 de l’Exécutif ivoirien est l’amélioration de la condition des femmes. « Les femmes de Côte d’Ivoire vous ont élu pour vos actions en faveur de la promotion de leurs droits politiques, leur développement et leur protection ; mais aussi en faveur de leur autonomisation, à travers notamment, le Fonds FAFCI, piloté avec brio par Madame la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, qui a accordé des prêts à 250 000 d’entre elles pour développer des activités génératrices de revenus », a martelé le maire d’Abobo.

La mise en place de la Couverture maladie universelle (CMU) a aussi pesé dans la balance. « Les Ivoiriens vous ont aussi plébiscité pour avoir mis en place la Couverture Maladie Universelle (CMU) avec, au 30 septembre 2020, 2 979 469 bénéficiaires et 222 987 consultations effectuées », a fait remarquer, avec un brin de fierté, le Premier ministre.
En outre, Hamed Bakayoko a attiré l’attention sur l’impact de la couverture électrique du pays dans cette élection. « Les Ivoiriens vous ont élu pour votre politique en matière d’électricité qui a fait passer le taux de couverture en milieu rural de 33% en 2011 à 80% en 2020, et qui a permis la baisse de 20% du tarif domestique social de l’électricité », a ajouté fidèle allié du Président ivoirien.

Enfin, l’accès des populations à l’eau potable a, selon lui, aussi fait gagner au Président ivoirien la confiance de ses compatriotes. « Les Ivoiriens vous ont choisi pour avoir augmenté fortement la proportion de la population ayant accès à une source d’eau potable, en la faisant passer de 72% en 2011 à 84% en 2018 », a dit Hamed Bakayoko, pour terminer.
Prenant la parole à son tour, le Président Alassane Ouattara a réaffirmé sa détermination à continuer dans le même sens pour le développement de la Côte d’ivoire.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More