Les BROPOSCO menacent de se désolidariser des acteurs et faire leur proposition de sortie de crise

0 8

Support Black Owned Businesses & Buy Black with FindAfro

[ad_1]

Les branches régionales de l’Opposition Politique et de la Société Civile Organisée (BROPOSCO) menacent de se désolidariser des acteurs et faire leur propre proposition de sortie de crise.

Fatiguées de la lenteur des acteurs politiques et ceux de la société civile à trouver une alternative acceptable, viable, durable et consensuelle pour sortir le pays de la situation de détresse dans laquelle il se trouve depuis des lustres, les Branches Régionales de l’Opposition Politique et de la Société Civile (BROPOSCO), dans une lettre ouverte adressée aux dirigeants au niveau central, menacent de se désolidariser des acteurs et de faire leur propre proposition de sortie de crise.

“Les branches régionales de l’Opposition Politique et de la Société Civile Organisée (BROPOSCO), accordent la semaine du 26 au 30 Juillet 2021 aux responsables politiques et de la Société Civile au niveau Central pour se réunir autour d’une seule et même table incluant les représentants des dix départements du pays et celle ou celui des Haitiens vivants d’outre-mer, trouver une solution haïtienne concertée à la situation de détresse actuelle et aborder profondément la crise dans ses multiples dimensions tout en tenant compte des revendications légitimes du peuple haïtien”,écrivent-elles.

Cette décision, Les branches régionales de l’Opposition Politique et de la Société Civile Organisée l’ont prise, parce que les entités politiques connues, les (10) dix sénateurs, l’Eglise Catholique, le secteur du vodou, la Fédération des Barreaux d’Haiti, la Fédération des Églises protestantes, les Syndicats et d’autres forces vives du pays n’arrivent pas jusqu’à date à offrir une alternative potable au peuple Haïtien.

Aussi, les BROPOSCO espèrent-elles que les concernés prendront urgemment en compte leurs recommandations et leur souhaitent d’ores et déjà, bonne besogne “dans leurs fructueuses discussions dans l’intérêt national et pour le plus grand bien du plus grand nombre souffrant”.

Le document cité plus haut porte la signature de Me. Andalasse MERTILUS, dirigeant de l’opposition du Nord’Ouest; Me. Robenson MAZARIN, Coordinateur du Mouvement des Citoyens Engagés du Centre pour Ayiti; Marie Kistcha Mutchi OBAS, Coordinatrice Nord de Zantray Fanm Kreyòl ; Me Edeline Joseph, Opposition du Nord’Est, Magalie Lacroix, militante Politique, Fanmi Lavalas, Coordinatrice FÒS Delmas; entre autres.

En savoir plus:

Météo Haïti: les prévisions pour ce mercredi 28 Juillet 2021

[ad_2]

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More