Les dates de la présidentielle 2022 et des législatives officalisées

0 4


LUDOVIC MARIN via Getty Images

Un électeur photographié au Touquet (Pas-de-Calais) lors du deuxième tour des élections régionales (illustration). 

POLITIQUE – C’était dans les tuyaux, c’est désormais officiel. Ce mardi 13 juillet, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a confirmé que l’élection présidentielle se tiendra les 10 et 24 avril 2022. Quant aux élections législatives qui suivront, elles seront organisées les dimanches 12 et 19 juin. 

“La Constitution, à son article VII, limitait considérablement les options pour les choix des dates”, a justifié le porte-parole du gouvernement, soulignant que “deux couples de dates étaient possibles” pour l’élection présidentielle. “Soit le 10 et le 24 avril, soit le 17 avril et le 1er mai”, a poursuivi le ministre, précisant que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait consulté les différentes forces politiques pour faire son choix.

Une consultation à l’issue de laquelle “la majorité des avis a convergé” vers la première option, raison pour laquelle ce couple de dates a été entériné par décret en Conseil des ministres ce mardi. Information cruciale pour les candidats, la période de collecte des 500 parrainages commencera “au lendemain de la publication du décret de convocation des électeurs”, soit en début d’année 2022. 

À noter que les dates envisagées par l’exécutif ont fait l’objet de contestations, notamment de la part de Marine Le Pen qui plaidait pour la seconde option, soit celle du 17 avril et du 1er mai. Raison invoquée, les vacances qui pourraient gêner la participation, dans un contexte où l’abstention alerte les politiques.

Un argument plutôt faible, puisque les élections présidentielles de 2012 et 2017 ont également étaient organisées en période de vacances. Par ailleurs, l’option d’organiser un second tour le jour de la fête du Travail n’avait que très peu de chances d’être retenue par l’exécutif. En raison de la mobilisation policière exigée pour les nombreux défilés syndicaux organisées sur tout le territoire, et aussi parce qu’il ne s’agit d’un jour neutre politiquement, les représentants de gauche se joignant bien souvent aux manifestations. Par ailleurs, c’est un jour où le Rassemblement national célèbre habituellement Jeanne d’Arc et donne à ces occasions des meetings.  

À voir également sur Le HuffPost: Le conseil d’Angela Merkel à la France pour contrer l’abstention



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More