les Pays-Bas restituent un artefact volé vieux de 600 ans

0 12


Les Pays-Bas ont rendu un artefact vieux de 600 ans au Nigeria, selon The Guardian. L’artefact aurait été introduit en contrebande, à l’aide de papiers frauduleux, via le Ghana vers les Pays-Bas. L’artefact a été remis à Alhaji Lai Mohammed, ministre nigérian de l’Information et de la Culture, par l’ambassadeur des Pays-Bas au Nigeria, Harry van Dijk.

Selon Al Jazeera, l’artefact a été volé dans la ville d’Ile-Ife, dans le sud-ouest du Nigeria, puis introduit clandestinement au Ghana où le suspect anonyme a ensuite pris l’avion pour les Pays-Bas. Selon une autre source, l’Ife Terracotta a été saisi aux douanes d’un aéroport néerlandais où les autorités soupçonnaient que « l’objet pourrait être importé illicitement » et ont alerté le bureau de protection des antiquités.

Suite à cette information, le Nigeria a dû prouver et faire appel au gouvernement néerlandais que l’artefact appartenait en fait au pays d’Afrique de l’Ouest. Le long processus s’est terminé lorsque les Pays-Bas ont remis l’artefact à La Haye, le 2 novembre dernier. Le Nigeria a reçu l’artefact cette semaine lors d’une cérémonie publique.

« C’est avec une joie profonde que je reçeois cette antiquité très importante, une terre cuite d’Ife… Je suis encore plus ravi que nos efforts pour poursuivre le retour des antiquités nigérianes, que nous avons lancées en novembre dernier, ont commencé à produire des fruits », a déclaré Alhaji Lai Mohammed, ministre nigérian de l’Information et de la Culture.

Le retour de l’Ife Terracotta coïnciderait avec le 50ème anniversaire de l’UNESCO. Des centaines d’artefacts nigérians volés pendant la période précoloniale et coloniale continuent d’être exposés dans plusieurs pays européens. Le Sénégal est un pays qui milite particulièrement pour le retour des objets volés et qui a créé un musée des civilisations noires extrêmement réussi pour les objets rapatriés. L’Ife Terracotta a donc été placée au laboratoire de conservation du Nigeria où elle sera nettoyée et traitée avant d’être exposée à nouveau au public.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More