L’Université Quisqueya et l’UNICEF soutiennent des lycéens avant les examens officiels – Vant Bèf Info

0 8


L’Université Quisqueya accueille dans ses locaux, un groupe d’élèves du Lycée de Grand-Ravine en vue de les aider à la préparation des examens officiels. Un autre groupe d’études se tient au Lycée de Diquini pour ceux qui ne peuvent pas traverser Martissant à cause de la guerre des gangs rivaux de Grand-Ravine et Tibwa. Cette initiative est saluée par certains enseignants de la place dont Alix Prophète,
Normalien et Professeur.

Port-au-Prince, le 20 juillet 2021._En prélude aux examens officiels, l’Université Quisqueya vient en aide aux élèves des Lycées de Grand-Ravine entre autres, en leur offrant des cours de rattrapage.

En plus d’un plat chaud et des frais de transport donnés cette année à tous les participants aux cours de rattrapage grâce au support financier de l’Unicef, les uniformes scolaires de ceux dont les maisons ont été pillées et incendiées ont été confectionnés à nouveau en vue de leur permettre l’accès aux salles d’examen.

Le Directeur du Lycée de Grand-Ravine, M. Vertu ne finit pas de remercier et de tarir d’éloges envers l’Université Quisqueya et l’Unicef pour cette initiative combien noble et louable. Tous les lycées des zones de non-droit ont reçu un accompagnement cette année depuis le Lycée de La Saline en passant par le Lycée de Cité Soleil et le Lycée Daniel Fignolé à Delmas 3 pour atterrir au Lycée Pétion du Bel-Air pour ne citer que ceux-là. Les institutions privées de la Troisième circonscription (plus de 80) dans les environs du Théâtre National, de Village de Dieu, des 2ème, 3ème , 4ème , 5ème Avenue, de Martissant et de Fontamara ont pu bénéficier de cet accompagnement également, selon le professeur Alix Prophète.

La grande nouveauté de cette année a été la distribution gratuite de vidéos de cours de rattrapage destinés aux enfants de 9ème AF et de NS4 de tout le pays et à ceux des zones de non-droit en particulier, dit-il.

En effet, plusieurs bénéficiaires de cet accompagnement souhaitent que les autres universités tant publiques que privées s’engagent aux côtés de Quisqueya pour un pays plus juste et plus équitable.

Vant Bèf Info (VBI)



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More