Manuel Valls s’en prend à Mélenchon sur la lutte contre l’islamisme

0 5


ERIC PIERMONT via Getty Images

Durant le rassemblement en hommage à Samuel Paty, Manuel Valls, ici lors de l’université d’été du Medef fin août 2020, s’en est pris à Jean-Luc Mélenchon et à sa “complaisance” avec l’islamisme politique. 

TERRORISME – Il est de retour. Depuis l’attentat du 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine au cours duquel le professeur Samuel Paty a été assassiné, le thème de la lutte contre l’islamisme est revenu à toute vitesse dans l’actualité. Et forcément, Manuel Valls avec lui. 

L’ancien Premier ministre, qui avait fait de la lutte contre l’islam politique l’un de ses sujets de prédilection, était ce dimanche 18 octobre place de la République à Paris, où avait lieu un hommage populaire à l’enseignant décapité dans les Yvelines. “Il y a une volonté de se retrouver, mais ça ne suffit pas”, a-t-il déclaré à la presse durant le rassemblement. “Je crois qu’il y a une colère sourde, beaucoup de rage dans le pays.” 

Et d’appeler Emmanuel Macron à prendre des mesures concrètes, l’actuel président de la République et son rival du temps où ils étaient ministres ensemble s’étant longuement opposés sur ce sujet. “Il faut agir pour éradiquer l’islamisme partout”, a donc lancé Manuel Valls ce dimanche, “dans les quartiers, dans les rues, dans les associations”. 

 Mélenchon nommément visé

“Il faut que toute la société, que tous les citoyens se sentent responsables. C’est vrai à l’école, mais plus généralement dans la société”, a poursuivi Manuel Valls. “Il faut employer les bons mots, parler d’islamisme politique, dire qu’il faut l’éradiquer, dissoudre le CCIF, BarakaCity…”

C’est là que l’ancien ministre de l’Intérieur a pointé du doigt “une partie de la gauche, l’islamo-gauchisme, qui a fait preuve d’une très grande complaisance à l’égard de l’islam politique, il ne faut pas l’oublier. Ils ont une grande part de responsabilité.” Directement visé, comme lui a demandé de le confirmer une journaliste, Jean-Luc Mélenchon, qui participait lui aussi au rassemblement parisien en hommage à Samuel Paty. 

“Il a été d’une très grande complicité, il a une très grande responsabilité dans tout ce qui s’est passé, dans tout le rapport de la gauche avec la lutte contre l’islamisme”, a déclaré Manuel Valls au sujet du leader de la France insoumise, avec qui il s’accroche très régulièrement sur le thème de l’islamisme. En effet, l’ex-Premier ministre reproche au député des Bouches-du-Rhône une grande complaisance à l’égard de certaines associations, par exemple lorsqu’il avait défilé au sein de la marche contre l’islamophobie. 

“Il m’a traité de nazi un jour”

“ll m’a traité de nazi un jour dans un couloir… Il a sa part de responsabilité dans la lâcheté qu’il y a d’une part de la gauche”, a encore insisté Manuel Valls ce dimanche. En septembre, il avait déjà assuré que selon lui, Jean-Luc Mélenchon ne se situait plus “dans le camp des républicains” du fait de son “islamo-gauchisme”. 

“Les querelles politiques ont leurs limites”, a toutefois nuancé l’ancien candidat à la mairie de Barcelone, avant de l’assurer: “Dès que mon pays est attaqué, je suis là. Je serai toujours là pour combattre cet ennemi, car je suis patriote.” 

De son côté, Jean-Luc Mélenchon -déjà pris pour cible avec le reste de la France insoumise par un syndicat policier qui lui reprochait cette même proximité avec des structures douteuses- avait condamné sans réserve au côté de LFI l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine. 

Comme Manuel Valls ce dimanche, il appelait le gouvernement à agir réclamant que “les moyens humains et matériels nécessaires (soient) déployés pour appliquer les lois de répression du crime, lutter contre l’obscurantisme d’où qu’il vienne et empêcher d’autres meurtres”. Et d’appeler ses concitoyens à une “indéfectible unité”. 

À voir également sur le HuffPost: Les images des rassemblements en hommage à Samuel Paty partout en France



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More