Miss Earth 2020 est Lindsey Coffey des États-Unis

0 6


Lindsey Coffey, représentant les États-Unis, a battu 83 candidates pour remporter Miss Earth 2020, lors de la compétition virtuelle historique diffusée le dimanche 29 novembre, depuis les Philippines. Elle succède à Nellys Pimentel de Porto Rico, lauréate de l’édition 2019.

Le mannequin de 28 ans, originaire de Pennsylvanie, Lindsey Coffey, détient une licence en sciences politiques et en arts de la communication. Elle est devenue la première Américaine à remporter le titre tant convoité. Stephany Zreik du Venezuela, Roxanne Allison Baeyens des Philippines et Michala Rubinstein du Danemark, ont été les 4 finalistes. Elles ont été nommées respectivement Miss Earth-Air, Miss Earth-Water et Miss Earth-Fire.*

Dans le Top 8 figuraient également Amara Shune (Lei Myanmar), Tessa le Cong (Pays-Bas), Sabina Półtawska (Pologne), et Krystal Badillo (Porto Rico). En outre, Mariia Renou (Biélorussie), Kelly Ávila (Costa Rica), Aya Kadjo (Côte d’Ivoire), Annabella Fleck (Allemagne), Anna Tode (Japon), Fridah Kariuki (Kenya), Gwenivere Chioma Ifeanyieze (Nigeria), Anayansi De Gracia (Panama), Ivanna Rohashko (Portugal), Christina Cai (Singapour), Lungo Katete (Afrique du Sud) et Teeyapar Sretsirisuvarna (Thaïlande), ont complété le Top 20.

Le concours de cette année a marqué le 20ème anniversaire du concours Miss Earth. Nellys Pimentel de Porto Rico a cédé sa couronne, à la fin de l’événement virtuel, à l’Américaine Lindsey Coffey. La nouvelle Miss Earth se lancera dans un voyage d’un an pour promouvoir et s’impliquer activement dans la préservation de l’environnement et la protection de la Terre Mère. « Je n’ai toujours pas trouvé les mots. Mon cœur est si plein. Si c’est un rêve, ne me réveillez pas », a déclaré Lindsey Coffey, sur les réseaux sociaux peu après sa victoire historique.

Lindsey Coffey adore voyager. Elle a passé Noël au Zimbabwe et a visité la Zambie de même que le Botswana. « J’ai séjourné dans un bel hôtel donnant sur la jungle. On pouvait voir une variété d’animaux sauvages dans le confort du balcon de votre chambre. L’hôtel était tellement immergé qu’il y avait des panneaux vous avertissant de garder vos fenêtres et vos portes fermées comme les singes peuvent se faufiler et faire des ravages ! Au cours de mon voyage, j’ai rencontré les habitants et découvert que les Zimbabwéens sont parmi les plus gentils humains de la Terre. Peu importe votre statut, directeur de l’hôtel ou militaire, tout le monde vous accueille avec un sourire et une poignée de main », raconte-t-elle.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More