Museveni réélu, Bobi Wine conteste les résultats

0 4

Yoweri Museveni

Au pouvoir depuis 1986, le Président ougandais Yoweri Museveni (76 ans), a été réélu pour un sixième mandat à la tête de l’Ouganda, ce samedi, avec 58,64% des suffrages. La participation a été de seulement 57,22%, pour ce scrutin sous haute surveillance, durant lequel les autorités ont suspendu l’accès à Internet et aux réseaux sociaux, après une campagne particulièrement violente.

Comme on pouvait bien s’y attendre, le Président sortant Yoweri Museveni, à la tête de l’Ouganda depuis 34 ans, vient d’être réélu pour un sixième mandat, selon la commission électorale (CE). La participation a été de seulement 57,22% pour ce scrutin sous haute surveillance, durant lequel les autorités ont suspendu l’accès à Internet et aux réseaux sociaux, après une campagne particulièrement violente.

Le principal opposant du Président sortant Yoweri Museveni et leader de la Plateforme d’Unité Nationale (NUP), Bobi Wine, 38 ans, a lui obtenu 34,83% des voix, selon les estimations de la commission électorale. En revanche, Bobi Wine a vigoureusement contesté les résultats de ce scrutin, qu’il qualifie de « plaisanterie » et de non-respect de la volonté du peuple ougandais.

Déjà, lors de l’annonce des résultats partiels, Robert Kyagulanyi alias Bobi Wine, avait indiqué que les résultats donnant une avance au Président sortant Yoweri Museveni, n’étaient qu’une « mascarade », tout en affirmant à son tour avoir « largement remporté » l’élection présidentielle.

L’élection présidentielle ougandaise 2021, a-t-elle été truquée par le parti au pouvoir ? En tout cas, Robert Kyagulanyi alias Bobi Wine et d’autres candidats ont dénoncé des fraudes massives  telles que des bourrages d’urnes, des bulletins pré-remplis, des électeurs n’ayant reçu des bulletins que pour les Législatives ou des agressions contre les observateurs de son parti, parfois chassés des bureaux de vote.

« Je suis très confiant que nous avons vaincu le dictateur de loin. J’appelle tous les Ougandais à rejeter le chantage. Nous avons certainement gagné les élections et nous l’avons de loin gagnées. Le peuple ougandais a voté massivement pour le changement de pouvoir d’une dictature à un gouvernement démocratique. Mais Museveni essaie de brosser le tableau qu’il est en tête. Quelle blague! », avait posté sur twitter, le candidat Bobi Wine.

A lire  : Ouganda : Bobi Wine qualifie de « plaisanterie » les premiers résultats

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More