Play-offs NBA: les Suns s’imposent sur le fil et font le break

0 8


Les Phoenix Suns ont enchaîné mardi un deuxième succès (104-103) sur les Los Angeles Clippers en finale de la conférence Ouest grâce à un dunk du pivot Deandre Ayton à la dernière seconde du match.

Il ne restait que sept dixièmes de seconde au chronomètre lorsque l’ailier Jae Crowder, qui effectuait la remise en jeu derrière la ligne de fond, a réalisé une passe millimétrée à Ayton, qui a rabattu des deux mains la balle dans le cercle, pour donner l’avantage final à Phoenix. Les Clippers semblaient pourtant avoir fait le plus dur, après être revenus d’un déficit de 9 points dans le troisième quart-temps et être repassés devant dans la dernière minute du quatrième quart-temps grâce à six points d’affilée de leur ailier Paul George.

https://publish.twitter.com/?query=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2FNBA%2Fstatus%2F1407550002893832192&widget=Tweet

C’est un succès marquant pour Phoenix, une nouvelle fois privé mardi de son meneur Chris Paul, le métronome offensif de l’équipe, actuellement soumis au protocole sanitaire lié au coronavirus et dont la date de retour n’est pas encore connue.

Les Clippers, eux, toujours sans leur ailier Kawhi Leonard, blessé au genou et qui pourrait ne pas rejouer de la série, vont devoir rebondir après ce revers crève-cœur et seront de retour dans leur antre du Staples Center à Los Angeles pour le troisième match, jeudi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Soirée sans pour Booker

Cette deuxième manche a davantage valu pour son suspense que sa qualité. Aucune des deux équipes n’a mené de plus de neuf points et les coups de théâtre se sont succédé durant la dernière minute, entre les deux lancer-francs ratés de Paul George à huit secondes de la fin du temps réglementaire, et le tir ouvert à trois points manqué par l’ailier des Suns Mikal Bridges à trois secondes du terme. A l’issue du match, l’entraîneur de Phoenix Monty Williams a rendu hommage à la détermination de ses joueurs qui, menés d’un point avec moins d’une seconde à l’horloge, sont parvenus à se sortir de l’ornière.

Outre l’absence de Chris Paul, les Suns ont dû aussi composer avec la soirée sans de l’arrière scoreur Devin Booker, auteur d’un match à 40 points lors de la première confrontation dimanche mais à côté de ses baskets offensivement mardi.

Booker a raté 11 de ses 16 tirs et perdu 7 ballons, lors d’une soirée encore compliquée par une collision. Le défenseur sangsue des Clippers Patrick Beverley lui a, en effet, mis involontairement un coup de boule qui l’a fait saigner abondamment.

Mais l’arrière au numéro 1 s’est largement racheté sur la dernière action décisive en posant un écran parfait sur le pivot des Clippers Ivica Zubac pour dégager son coéquipier Deandre Ayton, qui s’est envolé pour le dunk de la victoire.

https://twitter.com/NBA/status/1407568348305629186

Le manque d’impact offensif de Booker a été compensé mardi par les saillies du meneur Cameron Payne, auteur de 29 points, record en carrière, et 9 passes décisives. Le trublion qui met le feu aux raquettes a été bien épaulé par Deandre Ayton (24 pts à 12/15), dont le sens du placement a encore fait merveille sur ce deuxième match, jusqu’à cette dernière action déjà culte. Côté Clippers, après trois quart-temps médiocres (7 sur 18 aux tirs), Paul George a retrouvé la marche avant dans la dernière période (10 pts), manquant de faire basculer le match. Mais cela n’a pas été suffisant pour interrompre la série de Phoenix, qui en est désormais à neuf victoires d’affilée en play-offs.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More