PME : Nesmy Manigat brigue la présidente du Comité des Finances et Risques pour 3 ans – JUNO7

0 9


Partenariat Mondial pour l’Éducation: Nesmy Manigat brigue la présidence du Comité des Finances et Risques pour les 3 prochaines années.

L’ancien ministre de l’éducation nationale et la Formation Professionnelle, Nesmy Manigat, après avoir bouclé deux mandats consécutifs à la présidence du Comité de Gouvernance et Éthique du Partenariat Mondial pour l’Education [PME/GPE], le plus grand fonds au monde dédié exclusivement à transformer l’éducation dans les pays à faible revenu, s’attaque à deux nouveaux défis au sein de cette même establishment.

“Dans l’attente des décisions des pays, organisations internationales, partenaires internationaux de la société civile pour voter un nouveau Conseil d’Administration, je remercie le bloc des pays d’Amérique Latine Caraïbe qui m’a renouvelé sa confiance en proposant ma candidature pour présider le Comité des Finances et Risques pour les 3 prochaines années (2021-2024)”, a-t-il écrit dans un communiqué.

Sa mission ayant pris fin cette semaine, il annonce que cinq milliards de {dollars} sont à mobiliser en 2021 pour le nouveau plan stratégique qui mise aussi et surtout sur l’augmentation des budgets nationaux en éducation. Et, le Premier Ministre britannique Boris Johnson, qui guarantee pour 2021 la présidence du G7 a publiquement déjà promis son soutien et son plaidoyer auprès des autres Etats-membres.

“Peu importe le résultat final du Conseil du PME, j’ai le sentiment d’avoir contribué modestement à faire surtout entendre la voix et les propositions des 89 pays membres bénéficiaires du Pakistan au Nicaragua en passant par le Cambodge, de la Géorgie au Nigéria en passant par le Rwanda et finalement Haïti qui bénéficie actuellement de 7 millions de dollars dans le cadre du financement d’urgence Covid-19. De nombreux dossiers complexes sont encore sur la table, la Syrie, le Yémen, l’Erythrée”, a ajouté Nesmy Manigat.

Par ailleurs, il dit avoir soutenu avec des collègues des idées d’un partenariat plus efficace entre les pays bénéficiaires des fonds et les pays donateurs, les organisations internationales partenaires (Unesco, Unicef, Union Européenne, Banque Mondiale, AFD, Banque Asiatique de Développement, Banque Africaine de Développement, Banque Islamique de Développement…..), les organisations de la société civile (syndicats d’enseignants internationaux et de jeunes), le secteur privé et les fondations privées membres et représentants au Conseil.

L’ancien ministre de l’éducation nationale en Haïti a repris ces slogans de toujours :” la salle de classe du village aura toujours été ma boussole. Education Cannot Wait. #LekòlPaKaTann. Dans ce contexte Covid-19, un pacte mondial pour l’éducation est indispensable et doable. #PacteEducation”.

En savoir plus;

Au Brésil, la Cour suprême annule les condamnations de Lula da Silva



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More