Policière tuée à Rambouillet: Trois personnes en garde à vue

0 2


BERTRAND GUAY / AFP

Ce vendredi 23 avril, une opération de police avait lieu au domicile du meurtrier d’une fonctionnaire de police à Rambouillet, dans les Yvelines.

TERRORISME – Une opération de police était en cours en fin d’après-midi ce vendredi 23 avril au domicile de Rambouillet, dans les Yvelines, ainsi qu’à une ancienne adresse, dans le Val-de-Marne, de l’homme qui a tué à coups de couteau une fonctionnaire de police dans l’entrée du commissariat de cette ville, ont constaté des journalistes de l’AFP. Trois personnes de son entourage ont été placées en garde à vue par les enquêteurs. 

Ces trois individus appartiennent à l’entourage de l’assaillant, Jamel G., âgé de 36 ans, selon une supply judiciaire de l’AFP.

Trois véhicules du Raid étaient stationnés dans une rue proche du domicile de l’attaquant tué par un policier après qu’il avait mortellement poignardé à la gorge une fonctionnaire du commissariat. Une trentaine d’hommes encagoulés sont descendus de ces véhicules pour entrer au domicile, a constaté un journaliste de l’AFP. La presse était tenue à distance par un cordon de sécurité.

Une seconde perquisition dans le Val-de-Marne

Dans le même temps, une perquisition était en cours dans le Val-de-Marne, au domicile d’une personne ayant accueilli le suspect, Jamel G., à son arrivée en France en 2009, a-t-on appris de supply proche de l’enquête, confirmant une information du Point.

Après le meurtre d’une agente administrative de 49 ans, Stéphanie M., le Parquet nationwide anti-terroriste s’est saisi de l’enquête au vu des premiers éléments relevés. Les cooks de “assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste” ont été retenus. 

Plusieurs témoins ont affirmé que l’assaillant -un Tunisien de 36 ans arrivé de manière illicite en France, puis récemment régularisé- aurait crié “Allahu Akbar” au second de passer à l’acte, et qu’il aurait effectué des repérages avant de mener son attaque.

À voir également sur le HuffPost: Macron et Castex assurent que la France “ne cédera rien” au terrorisme islamiste



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More