Pourquoi les Bleus n’ont pas mis le genou à terre avant France-Allemagne

0 8


TF-Images via Getty Images

Pourquoi les Bleus n’ont finalement pas mis le genou à terre (Photo des Bleus au début du match de l’Euro 2021 France-Allemagne le 15 juin 2021 par by Alex Gottschalk/DeFodi Images via Getty Images)

EURO 2021 – Le genou n’a point fléchi. Alors que la droite et l’extrême droite s’étranglaient à l’idée de voir les membres de l’équipe de France mettre genou à terre contre le racisme lors de France-Allemagne, l’événement n’a finalement pas eu lieu. Avant le match de l’Euro 2021, dont les Bleus sont sortis victorieux (1-0), l’équipe française était censée faire un geste en soutien au mouvement américain Black Live Matters. Toutefois au début du match, tous les joueurs sont restés debout. 

Si certains médias, comme Le Parisien et l’AFP, annonçaient dans la soirée que ce revirement était dû à l’accident d’un ULM de Greenpeace dans les gradins, le capitaine Hugo Lloris a donné la véritable explication au micro de RMC.

“Le genou par terre, c’était une décision collective. On part du principe que si on doit le faire, toutes les nations doivent le faire avec l’appui de l’UEFA. C’est le cas en Premier League, où le mouvement a été ensemble et solidaire. Sur cette compétition, c’est moins le cas”, a-t-il expliqué.

Il précise toutefois que le fait d’avoir changé d’avis “ne veut pas dire qu’on ne soutient pas la cause”. “On ne veut surtout pas de racisme dans notre sport et dans la société. On voit plus les joueurs britanniques le faire, car c’est dans la lancée de leur championnat. Il n’y a pas de débat, on est tous ensemble dans la décision”, a précisé le gardien de but de l’équipe de France.

“Une reconnaissance par rapport à une injustice”

Hugo Lloris avait annoncé lundi 14 juin que ce geste était “prévu”, malgré les critiques politiques. Interrogé par RMC Sport, le patron de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët avait défendu l’équipe de France, se disant “très favorable” à ce geste, vu comme “une reconnaissance par rapport à une injustice”. “Que nos jeunes joueurs prennent conscience de ces difficultés, je trouve cela très honorable et intelligent de leur part”, a insisté l’ancien maire socialiste de Guingamp.

Les joueurs français avaient déjà mis un genou à terre contre le pays de Galles en match de préparation. Ceux de l’équipe de Belgique l’ont fait, sous les sifflets du public de Saint-Pétersbourg, samedi avant le match de l’Euro contre la Russie, tandis que les Russes sont restés debout. 

Avant eux, les joueurs de Premier League notamment ont pris l’habitude de mettre un genou à terre avant les rencontres depuis que George Floyd, un homme noir, a été tué par un policier blanc aux États-Unis en 2020.

À voir également sur Le HuffPost: Avant l’Euro-2020, Macron passe les Bleus en revue à Clairefontaine



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More