Pourquoi s’atteler aux décorations de Noël dès maintenant est une excellente idée

0 8


NOËL – Décembre n’est même pas encore là, mais tant pis, c’est fait. Le sapin est acheté, décoré, planté au milieu du salon, quelques bougies, guirlandes et bottes de Noël ont été disposées un peu partout dans votre logement. Oui, il est tôt! Et alors? Décorer la maison en novembre, c’est le petit remontant dont nous avons bien besoin en cette fin d’année qui s’est avérée particulièrement éprouvante.

Il n’y a rien d’étonnant à ce que les gens essaient de se mettre dans l’esprit de Noël plus tôt cette année, estime Melissa Robison-Brown, psychologue new-yorkaise. “Les gens ont besoin de joie et d’allégresse. Cette année a été marquée par la perte et le chagrin: perte de liberté, de moments en famille, perte de revenus et d’emploi, mais aussi d’êtres chers, pour n’en citer que quelques-unes. Les gens sont en demande de réconfort, voire de guérison.”

En outre, un grand nombre de nos traditions préférées, comme les soirées entre amis et les réunions familiales risquent d’être annulées du fait de l’épidémie de Covid-19. Décorer est une façon simple et saine de se remonter le moral.

“Oubliez les critiques. Si ça vous fait du bien, c’est l’année ou jamais”, affirme Ryan Howes, psychologue à Pasadena (Californie) et auteur de Mental Health Journal for Men. “Si vous aviez envie de commencer les fêtes au mois d’août, n’ayez pas honte.”

Nous avons demandé à des psychologues de nous indiquer quels avantages, sur le plan de la santé mentale et émotionnelle, pouvait apporter la décoration précoce, si c’est votre truc.

Les décorations de Noël sont susceptibles de raviver des souvenirs positifs de votre enfance, sources de réconfort et de joie.

Cela peut raviver des souvenirs des jours heureux

Installer le sapin et orner votre intérieur de lumières et de guirlandes peut vous remémorer les fêtes conviviales de votre enfance. Pour ceux qui n’auront pas la possibilité de les passer avec leurs proches cette année, le souvenir des expériences positives sera source de réconfort. En décorant plus tôt, vous profiterez plus longtemps de ces bonnes vibrations.

“En thérapie, je parle souvent du lien entre pensées, émotions et comportements”, souligne la psychologue Erlanger Turner, professeur de psychologie adjointe à l’université Pepperdine (Californie). “La pandémie étant facteur de stress et d’angoisse, un bon moyen d’y remédier est de penser à des images positives. Décorer votre intérieur peut déclencher des émotions et souvenirs positifs, qui vont tenir la tristesse à distance et impulser la joie.”

Les odeurs étant également fortement liées aux souvenirs, pensez à allumer une bougie parfumée qui vous rappellera le feu de cheminée chez vos grands-parents, ou optez pour un vrai sapin dont le parfum vous ravira.

“Si une odeur de Noël a la capacité d’évoquer des émotions ou des souvenirs positifs, vous en entourer vous remontera le moral”, indique Rebecca Leslie, psychologue à Atlanta et membre de Living Fully Psychological Services.

C’est une bonne façon d’oublier la noirceur de 2020

S’il est important de laisser libre cours à ses émotions (même les désagréables), ne vous laissez pas pour autant ronger par la peur et l’anxiété. Trouver des moyens sains de se couper de ce qui se passe dans le monde vous soulagera et vous aidera à faire face.

“Il y a eu beaucoup d’événements pesants cette année, comme la pandémie, les injustices raciales et les élections”, admet Melissa Robinson-Brown. Il est facile d’être pris, voire hanté, par ce qui se passe dans les médias, ce qui accroît le sentiment d’angoisse et de dépression. Décorer de façon précoce représente une distraction bienvenue et une activité plaisante dans laquelle s’engager.

«“Décorer sa maison peut susciter des émotions et des souvenirs positifs, très utiles pour impulser la joie.”»

– Erlanger Turner, professeure et psychologue

Vous vous sentirez un peu plus en contrôle de la situation

Les événements nous ont dépassés cette année. Il n’est pas plus en notre pouvoir de mettre fin à la pandémie que de faire cesser les violences policières ou d’agir sur les bouleversements politiques, d’où ce sentiment d’impuissance.

“Chacun fait ce qu’il peut, mais ces changements demandent à certains des efforts considérables et renforcent leur sentiment d’inaptitude”, constate Ryan Howes.

Les spécialistes en santé mentale conseillent de se concentrer sur ce que l’on est capable de maîtrise afin d’apaiser quelque peu l’angoisse accumulée en 2020. Alors pourquoi ne pas se concentrer sur les décorations? Il ne tient qu’à vous de faire de votre foyer un havre de paix dans la tourmente ambiante.

“Transformez votre salon en un magnifique paysage d’hiver et vous aurez ce sentiment de contrôle et d’efficacité qui nous a tant manqué en 2020”, suggère Ryan Howes.

Cela vous permettra de vous réjouir d’un événement à venir

En cette année particulièrement sombre, l’anticipation positive a relevé du défi. Mais à regarder vos décorations, vous vous mettrez à rêver aux bons moments qui vous attendent: regarder les films festifs avec vos enfants, mettre des chants de Noël à fond dans la voiture, confectionner des biscuits, profiter des vacances et ouvrir les cadeaux.

“Dans cette période où nous avons eu peu d’occasions de nous réjouir, les fêtes représentent un moyen bienvenu de passer de l’inquiétude à l’allégresse”, ajoute Ryan Howes.

Les fêtes seront sans doute différentes cette année, mais il y aura quand même des occasions de se réjouir.

Les fêtes seront sans doute différentes cette année, mais il y aura quand même des occasions de se réjouir.

Cela dit, la décoration ne convient pas à tout le monde.

Pour beaucoup, les fêtes sont synonymes de morosité, notamment lorsqu’on a eu une enfance difficile ou perdu un être cher.

“Si le fait de décorer fait remonter des souvenirs tristes, il n’est pas recommandé de s’y mettre plus tôt”, souligne Rebecca Leslie.

Cette année, les fêtes peuvent même s’avérer difficiles pour ceux qui les apprécient d’habitude. “Si les décorations vous évoquent la tristesse de ne pouvoir passer les fêtes en famille, il est inutile de les avoir sous les yeux trop longtemps”, reconnaît-t-elle.

Le plus important, c’est de faire comme vous le sentez, qu’il s’agisse de plonger dans ces fêtes, de les ignorer totalement ou de faire preuve de modération.

“Si vous préférez faire l’impasse sur les fêtes cette année parce que ce sera trop éprouvant pour vous, n’hésitez pas”, préconise Ryan Howes. “Si l’année 2020 doit nous apporter quelque chose, espérons que ce soit le fait de savoir distinguer ce qui nous est vraiment profitable de ce qui ne l’est pas, et de nous attacher à obtenir ce que nous désirons le plus.”

Cet article, publié sur le HuffPost américain, a été traduit par Catherine Biros pour Fast ForWord.

À voir également sur Le HuffPost: Cette blogueuse a imaginé un marché de Noël en ligne pour sauver les créateurs privés de ce rendez-vous



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More