Quand soudain, la Chine invente le cabriolet électrique à 4000 €

0 7

“Mini, mini, mini”… ça, ce sont les paroles d’une célèbre chanson de Jacques Dutronc. Mais c’est aussi ce qui résume le mieux la nouvelle Wuling Hongguang Mini EV, qui vient d’obtenir le titre de plus petit cabriolet au monde.

Voilà quelques mois, nous vous parlions de la Hongguang Mini EV, le modèle électrique le plus écoulé en Chine, et dont les ventes rivalisent avec celles de Tesla. À titre de comparaison, cette mini-voiture non thermique s’est vendue à plus de 200 000 exemplaires depuis le mois de juillet 2020 (soit 1000 véhicules par jour comme le souligne ConsoNews), et il y a deux raisons à cela : un, son prix, 3700 € ; deux, la pandémie, qui a poussé de nombreux consommateurs à se ruer sur cette different aux transports en commun. Qui plus est dans un pays qui, paradoxalement, est l’un des champions de la air pollution car. Mais tout cela ressemble, là aussi, au monde d’avant.

Moins de 3 mètres pour 4000 €. C’est lors du salon de Shanghai, fin avril dernier, que la marque a dévoilé ce qui ressemble à une bombe. Une petite bombe, pour être précis, de 2,92 mètres de lengthy : la Mini EV Cabrio, model décapotable du modèle susnommé. Et c’est une “grande” claque, puisque cette citadine deux locations casse la baraque avec un prix d’appel à 4000 €, ce qui ne garantit évidemment pas des finitions premium mais a de quoi convaincre tous les urbains de sauter dedans automobile, en plus de dépolluer l’air avec le moteur électrique, on profite d’un toit ouvrant (en 5 secondes) et d’un design qui lui donne des allures de voiture-jouet. Mais détrompez-vous.

100 km/h pour 170 kilomètres d’autonomie. Le gros level fort de cette Mini EV, ce sont ses chiffres au compteur, qui devraient satisfaire tous les adeptes des trajets courts : 99 km/h pied au plancher, et 170 kilomètres d’autonomie. Tout cela pour le prix de deux vélos électriques neufs. Il y a de quoi réfléchir… Pour l’heure, aucune commercialisation ne semble officiellement prévue sur le sol européen, mais les rumeurs annoncent malgré tout une arrivée en 2022 grâce à un partenariat avec une entreprise lituanienne. La voiturette serait alors renommée FreZe Froggy, en hommage à un modèle Volkswagen de 1993. L’importation en Europe devrait sans shock faire grimper le prix, mais même avec cette augmentation, la Froggy resterait l’une des décapotables électriques la plus abordable du circuit. Les plus cyniques rajouteront que la voiture riquiqui vous permettra sans mal de respecter les consignes sanitaires en vigueur (pas de réunion à plus de 6 personnes, facile dans cette mini deux locations). Prêt.e à embarquer tout serré dans le monde d’après ?

Pour rester informé sur l’arrivée imminente de cette voiture, ça se passe par là

!function(f,b,e,v,n,t,s)
{if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod?
n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)};
if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version=’2.0′;
n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0;
t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,’script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘2281520862105623’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More