Renaud s’expose à la Philharmonie de Paris, entrez dans l’intimité du chanteur

0 3


AFP

David Séchan co-commissaire de l’exposition sur Renaud qui a lieu à la Philharmonie de Paris, le 12 octobre 2020. (Photographie de Stéphane de Sakutin pour l’AFP).

EXPOSITION – C’est un hommage rare pour un artiste encore vivant. La Philharmonie de Paris célèbre le chanteur Renaud à travers une retrospective exclusive, “Putain d’expo !”, en référence à la chanson “Putain de camion” (1988) écrite après la mort de son ami Coluche. L’exposition débute ce vendredi 16 octobre et s’achèvera le 2 mai 2021. De nombreuses archives audiovisuelles y sont dévoilées.

David Séchan, son frère jumeau, co-commissaire de l’exposition et Johanna Copans, auteure d’une thèse sur Renaud, ont collaboré pour que cette exhibition voit le jour. Il s’agit d’“une célébration” de la vie du chanteur de 68 ans dont les apparitions publiques se font désormais rares. “Je voulais montrer la dualité des Séchan entre Louis grand-père normalien à la Sorbonne et Oscar l’autre grand-père qui a travaillé treize ans au fond de la mine dans le Nord, explique le jumeau de Renaud. Cette dualité sur fond d’une lignée de pasteurs protestants des Cévennes explique en bonne partie, le capital culturel et social de mon frère″, confie le frère de l’artiste, David Séchan, auFigaro.

L’exposition entraîne le visiteur dans l’univers de l’artiste et mêle documents rares: affiches, photographies inédites, manuscrits de ses chansons, planches de dessins, archives et objets personnels. Les différents univers de l’exposition sont réalisés par Gérard Lo Monaco, le metteur en scène de Renaud.

Immersion dans l’intimité de l’artiste

Les visiteurs sont accueillis avec un texte plein d’humour écrit par Renaud, spécialement pour l’occasion.

“Je voulais montrer la dualité des Séchan entre Louis grand-père normalien à la Sorbonne et Oscar l’autre grand-père qui a travaillé treize ans au fond de la mine dans le Nord”explique le jumeau de Renaud au Figaro. “Cette dualité sur fond d’une lignée de pasteurs protestants des Cévennes explique en bonne partie, le capital culturel et social de mon frère.

Le visiteur est directement immergé dans l’enfance du chanteur à travers des photos de famille jaunes et des films en Super 8. 

AFP

Photographies et affiche exposées pour la retrospective sur Renaud. (Photographie de Stéphane de Sakutin pour l’AFP)

AFP

Objets personnels exposés. Ici, son accordéon, sa guitare et son blouson en cuir. (Photographie de Stephane de Sakutin pour l’AFP)

AFP

Photographies du chanteur Renaud. (Photographie de Stéphane de Sakutin pour l’AFP)

La suite de l’exposition explore des moments intimes de la vie du chanteur, notamment sa relation avec François Mitterand. “Il y avait un attachement entre les deux. Renaud adorait la politique. C’est un homme de gauche”, assure son frère, à l’AFP. On y découvre aussi son moment partagé avec Georges Brassens dans son clip “Je suis un voyou” sorti en 1995. 

Serge Gainsbourg est lui aussi mis en avant dans l’exhibition. Ce dernier avait réalisé le clip “Morgane de toi” en 1983, où l’on aperçoit des enfants nus courir sur la plage. 

Les fans du chanteurs auront également l’honneur de voir sa première moto, sa première guitare ainsi que son fameux blouson en cuir clouté “Lolita”. 

À voir également sur Le HuffPost : Les impressionnantes projections lumineuses de Philippe Echaroux au Quai Branly 



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More