Sur l’article 24, Gérard Larcher demande à Jean Castex de renoncer à sa commission

0 9


THOMAS COEX / AFP

Le président du Sénat, Gérard Larcher, le 1er octobre 2020

POLITIQUE – Décidément, ce n’était sans doute pas l’idée du siècle. Après l’immense colère des parlementaires LREM et la prise de position sans détour de Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, c’est au tour de son homologue du Sénat, Gérard Larcher, de faire part de sa vive opposition à l’idée du Premier ministre. Jean Castex veut créer une commission pour répondre à la grogne des journalistes et citoyens opposés à son projet de loi sur la sécurité globale et notamment à l’article 24 controversé.

Ce vendredi 27 novembre, le président LR du Sénat a demandé au Premier ministre Jean Castex de “renoncer à sa décision de nommer une commission consultative” pour réécrire l’article 24 de la loi “Sécurité globale” encadrant la diffusion d’images de policiers, selon les termes de son communiqué de presse.

“En contradiction avec les droits du Parlement”

“Cela va à l’encontre du fonctionnement normal de nos institutions et c’est en totale contradiction avec les droits du Parlement”, souligne le président Larcher, rappelant que la proposition de loi “est en cours de discussion au Parlement”.

Le texte a en effet été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale et doit passer au Sénat où il sera réécrit, avant son retour au Palais-Bourbon.

Les députés de la majorité sont vent debout et réclament au gouvernement de les laisser “faire leur travail”. Jean Castex ne s’était pas encore exprimé à la mi-journée sur cette idée de commission qui semble avoir été trouvée dans l’impréparation la plus totale puisque “personne n’était au courant, pas même la conseillère parlementaire de Macron”, déplore une députée. 

À voir également sur Le HuffPost: Jean Castex et Roselyne Bachelot se sont asticotés pendant la conférence sur le Covid-19



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More