Transition : Jean Charles Moïse et les autres leaders de l’opposition ont trouvé un compromis

0 4


Le chief du parti Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse, dit avoir trouvé un compromis avec les autres leaders de l’opposition dont ceux du Secteur Démocratique et Populaire, la fusion des sociaux-démocrates et de Ayiti An Aksyon sur la formation du gouvernement de transition après le départ du président de la République, Jovenel Moïse, au regard de l’article 134.2 de la structure.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs



Selon Jean Charles Moïse, la transition doit être conduite par un président issu de la cour de cassation et d’un Premier ministre pour une durée de 2 ans. Tous les secteurs de l’opposition impliqués dans la lutte pour le départ du chef de l’État s’accordent sur ces choix à l’exception du parti Fanmi Lavalas.

Ce gouvernement doit avoir 13 ministères avec des missions bien définies, suggest Jean Charles Moïse. Ce dernier informe que son parti garde sa place initiale consistant à ne pas participer au gouvernement de transition.



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More