Twitter touché par une panne mondiale

0 5


Anadolu Agency via Getty Images

ANKARA, TURKEY – AUGUST 19: In this photo illustration, Twitter logos are displayed on a tablet screen, in Ankara, Turkey on August 19, 2020. (Photo by Mehmet Kaman/Anadolu Agency via Getty Images)

TECHNO – Twitter cherchait toujours à résoudre une panne a priori mondiale ce jeudi 15 octobre vers 22H50 GMT, nouvelle déconvenue pour le réseau social empêtré dans sa gestion controversée d’un article politique sur Joe Biden, en pleine campagne pour la présidentielle américaine.

“Nous savons que les gens ont des problèmes pour tweeter et utiliser Twitter. Nous cherchons à résoudre ce problème le plus rapidement possible”, a confirmé à l’AFP un porte-parole du groupe californien. “Nous avons quelques problèmes avec nos systèmes et aucune preuve d’une faille de sécurité ou d’un piratage”, a indiqué la plateforme.

Vers 23H40 GMT, il était possible d’effectuer certaines actions, comme retweeter un tweet, mais beaucoup d’utilisateurs ne parvenaient toujours pas à envoyer un nouveau tweet. Ils continuaient à recevoir le message affiché lors du début de la panne. “Un problème est survenu, mais ne vous inquiétez pas. Réessayez”, indiquait le réseau à plusieurs utilisateurs qui essayaient de tweeter.

Sur le site Downdetector, des signalements d’internautes empêchés de se servir de la plateforme arrivaient de partout dans le monde, et plus particulièrement des zones densément peuplées aux Etats-Unis et au Japon.

La panne semble avoir commencé vers 21H30 GMT.

“Nous continuons à surveiller la situation pendant que nos équipes enquêtent. Plus de mises à jour à venir”, indiquait l’interface de programmation d’application (API) du site.

Des précédents

Twitter subit depuis mercredi matin la colère de la droite américaine et de nombreux observateurs, mécontents que le réseau social ait décidé de bloquer le partage d’un article fondé sur des documents piratés et compromettants pour Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle, donné gagnant par la plupart des sondages.

En juillet, le réseau des gazouillis a été victime d’une cyberattaque spectaculaire: les comptes de personnalités américaines, dont Joe Biden, l’ancien président Barack Obama ainsi que les fondateurs d’Amazon (Jeff Bezos), de Microsoft (Bill Gates), et de Tesla (Elon Musk), ont été piratés.

Des messages postés sur 130 comptes en tout, pour la plupart rapidement supprimés, donnaient aux internautes 30 minutes pour envoyer 1000 dollars en bitcoins afin de gagner le double de cette valeur en retour. Plusieurs jeunes Américains, de 17 à 22 ans, ont depuis été inculpés. Ils auraient ciblé une poignée de salariés de Twitter via une opération de hameçonnage par téléphone, afin d’obtenir leurs identifiants.

En septembre 2019, la plateforme à l’oiseau bleu avait aussi fait face à une attaque brève, mais embarrassante: le compte de Jack Dorsey, patron et fondateur de Twitter, avait été piraté et des messages insultants ou racistes avaient été postés en son nom.

À voir également sur Le HuffPostUn tweet de Trump signalé par Twitter pour un montage vidéo avec “un bébé raciste”



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More