Un supermarché inversé où tout est gratuit fonctionne tellement bien que deux autres vont ouvrir

0 5

Au Smicval Market, vous pouvez trouver de tout : appareils électroménagers, livres, télévisions, vaisselle, vélo, baignoire, jouets, meubles… sans débourser un seul centime. Ce supermarché inversé a vu le jour pour la première fois en 2017, suite à un refus de permis de construire pour remplacer la déchetterie vieillissante. Les élus ont alors réfléchi à un nouveau idea, et c’est de là qu’est né le Smicval Market.

Il a été créé à Vayres, par le Syndicat mixte intercommunal de collecte et de valorisation du Libournais Haute-Gironde, et a nécessité un investissement de 2 thousands and thousands d’euros. Cette déchetterie d’un nouveau style permet de donner une seconde vie aux déchets qui auraient dû finir dans une déchetterie classique.

Lire également: Pour lutter contre l’obsolescence programmée, un site dresse une liste des articles les plus durables

Le Smicval Market doit son succès grâce à la gratuité, puisque tous les usagers peuvent repartir avec les objets dont ils ont besoin sans rien dépenser, à situation qu’ils habitent sur le territoire.

Grâce à ce supermarché inversé, le Smicval a réduit l’enfouissement des déchets de 60% et le recyclage a augmenté de 85%. Ainsi, plus de 1000 tonnes de produits sont échangés au lieu d’être jetés tous les ans. Face à ce succès très encourageant, le Smicval prévoit d’ouvrir deux autres websites, dont un en 2022 à Libourne.

Mais cette fois, le idea va légèrement évoluer. Il devrait y avoir un storage solidaire, un atelier de réparation d’objets ménagers ou encore une épicerie en vrac. Ce idea inédit permet ainsi aux citoyens de faire des économies tout en réduisant leur influence sur l’environnement.

Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More