Une direction politique pour renforcer l’opposition haïtienne

0 6


Présentation ce jeudi à Port-au-Prince d’une nouvelle structure dénommée, « Direction politique de l’opposition démocratique ». Elle est composée de 7 partis et regroupements de l’opposition plurielle. L’objectif principal de cette entité est de poursuivre les discussions entre les différents acteurs engagés dans la lutte pour évincer Jovenel Moïse du pouvoir et de définir les modalités en ce qui concerne la gouvernance de la transition.

Port-au-Prince, le 15 octobre 2020.- L’opposition haïtienne se renforce et se dote d’une direction politique. Se faisant, les partis et organisations entendent mettre un terme à plus de trois ans de combats disparates pour reverser le pouvoir en place. Pour la première fois, depuis l’avènement de Jovenel Moise à la magistrature suprême, les forces politiques les plus représentatives se mettent ensemble au sein d’une structure baptisée, « Direction politique de l’opposition démocratique ».

Le moment est historique, André Michel le reconnait. Il a fallu environ 7 mois de discutions pour enfin parvenir à la mise en place de cette entité, qui se veut, selon le porte-parole du secteur démocratique et populaire, un effort extraordinaire, évoquant les difficultés auxquelles ces partis ont du rencontrer pour atteindre cet objectif. Les partis politiques composant la direction politique de l’opposition démocratique sont au nombre de sept.

Il s’agit, de la fusion des socio-démocrates, de l’organisation du peuple en lutte (OPL) du secteur démocratique et populaire, du parti ‘’Ayti An Aksyon’’ (AAA) aussi que des regroupements de partis dont INIFOS, VEYE YO et VERITE. Selon les initiateurs de ce consortium, l’espace reste ouvert à toute autre structure qui souhaite les rejoindre.

Organiser la bataille politique et poursuive les discutions afin de proposer au plus vite à la nation une proposition de sortie de crise, telle est la principale mission de la direction politique de l’opposition démocratique. Aussi, devra-t-elle s’atteler à renforcer la mobilisation anti-gouvernementale, a indiqué Me André Michel.

Vant Bèf Info (VBI)



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More