Vaccin contre la grippe: l’État débloque son stock face à la demande exceptionnelle

0 3


ASSOCIATED PRESS

Vaccin contre la grippe: l’État débloque son stock face à la demande exceptionnelle (photo d’illustration d’un vaccin contre la grippe, prise à Paris le 14 octobre 2020)

SANTÉ – Le gouvernement a “mis à disposition” des pharmacies et des hôpitaux son stock de vaccins antigrippaux, soit 2,4 millions de doses réservées aux Ehpad et aux patients prioritaires, a indiqué ce lundi 23 novembre un syndicat de pharmaciens.

Dopée par le Covid-19, la vaccination contre la grippe a fait le plein, à tel point que sept pharmacies sur dix se sont retrouvées en manque ou en rupture de stock début novembre, moins d’un mois après le début de la campagne de vaccination. 

Contactée par l’AFP, l’Uspo souligne que les résultats de la campagne lancée le 13 octobre ont dépassé en un mois ceux de l’an dernier, avec près de 10,7 millions de doses dispensées au 17 novembre, dont plus de 91% vendues à des personnes prioritaires – parmi lesquelles 3,1 millions directement vaccinées en pharmacie.

Face à cette demande exceptionnelle, l’État a donc dû prendre le relais des laboratoires pour livrer les officines. Selon Le Figaro, près d′1,5 million de doses vaccins ont ainsi été commandées par l’État aux fabricants, qui ont parfois dû piocher dans les stocks destinés à l’étranger pour répondre à la demande.

Dimanche, un arrêté paru au Journal officiel a enfin donné le feu vert à la distribution des vaccins “achetés par l’établissement pharmaceutique de l’Agence nationale de santé publique”.

Des patients prioritaires

Santé publique France va donc pouvoir expédier les “2,4 millions de doses supplémentaires” qu’elle entrepose, et qui seront “exclusivement réservées aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur”, précise l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (Uspo).

Priorité sera donnée aux résidents et personnels des Ehpad, les pharmacies concernées devant faire remonter leurs besoins en vue d’une livraison ”à partir du 30 novembre”. Pour les autres patients prioritaires, les officines devront renseigner chaque semaine l’état de leurs stocks, en prévision d’une distribution “au début du mois de décembre”.

Selon le syndicat, les dernières livraisons de vaccins par les laboratoires sont attendues cette semaine. 

À voir également sur Le HuffPost: Covid: des vaccins à 90% efficaces, ce que ça veut dire…et surtout pas dire 



Source link

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More